Expédition

Situé en Sibérie, au sud-est de la Russie, le lac Baïkal est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. C’est la plus grande réserve d’eau douce, le lac le plus profond (1700m), mais aussi le plus ancien (25 millions d’années) de la planète.

L’objectif de notre aventure sur le lac Baïkal est simple : parcourir en couple et sans assistance, la totalité de sa longueur (636 km) durant l’hiver en progressant sur la glace.

Une expédition qui ne peut avoir lieu que quand la glace est la plus épaisse (entre 1 et 2 mètres), sur un créneau allant du début du mois de février à la mi-mars environ. Nous nous élancerons donc début février 2023.

Chacun de nous trainera une pulka de 55 à 65 kilos, chargée de la nourriture et de l’équipement nécessaire pour une expédition d’une trentaine de jours environ : tente, sacs de couchage, vêtements, nourriture, crampons, skis…

Notre tente au petit matin lors de notre entrainement à Tignes avec Alban Michon

La nourriture justement, sera composée de lyophilisé, des aliments déshydratés qu’il est nécessaire de mélanger à de l’eau, chaude ou froide en fonction des plats, pour être consommée. Une journée de nourriture représentera un kilo, et 3000 calories au moins, pour chacun de nous.

Sur la partie nord du lac par laquelle nous allons commencer, nous cheminerons le plus souvent en skis de randonnée sur la neige. Plus au sud, quand la couche de neige aura disparu et laissera la place à la glace, nous progresserons équipés de chaussures à crampons.

La température moyenne avoisinera les -18°C, avec des nuits pouvant être bien plus froides (en particulier si le vent est très fort), et des journées ensoleillées et parfois plus chaudes.

Chaque soir, nous monterons notre tente, casserons la glace nécessaire pour préparer notre dîner. La casse puis la fonte de la glace représentera à chaque fois une activité exigeante en temps, comme en attention.


Notre disposerons d’une base arrière, avec une personne en contact avec nous tous les deux jours. Elle sera notamment chargée de vous transmettre notre progression, mais aussi de vous donner des nouvelles et de partager nos dernières photos et vidéos.

Nous souhaitons nous émerveiller de la beauté de la nature sauvage, partager cette expédition ensemble, nous confronter aux éléments.

Nous aimons l’idée d’un retour aux sources. La nature et nous, rien d’autre. Nous n’allons pas lutter contre elle ni tenter de la dompter, mais plutôt nous y fondre.


En savoir plus sur le lac Baïkal